Cela etait une fois un riche marchand pere de des meufs.

Cela etait une fois un riche marchand pere de des meufs.

Les deux ainees etaient des pestes qui ne pensaient qu’a Realiser la fete et a profiter une fortune de leur pere.

Notre plus jeune etait tellement belle qu’on J’ai nomma « J’ai Belle ». Elle est aussi bien plus gentille et solide que ses s?urs. Un jour, le pere perdit toute sa fortune. Lui et ses filles se retrouverent dans une rapide maison de campagne. Mes meufs ainees voulurent se marier avec leurs amants, pensant que ceux-ci se moquaient de leur fortune. Mais elles tomberent de bas lorsqu’ils les laisserent tomber. La Belle, elle, ne se souciait pas de se marier ou de pleurer la fortune perdue car elle savait que pleurer ne la ramenerait gui?re. Elle occupait donc ses journees a travailler dans domicile, faire a manger, lire et jouer du clavecin.

Un matin, son pere partit avec des marchandises qu’il devait delivrer. Cela demanda a ses filles si elles voulaient un cadeau. Les deux ainees ne se priverent aucune lui demander monts et merveilles. Belle se contenta de demander une rose a le pere. Neanmoins, sur le chemin de la maison, l’homme se perdit dans la foret. Il fut heureux de reperer un chateau qui semblait abandonne. Il entra dans l’enceinte et nourrit le cheval avant d’entrer au batiment ou il tenta d’appeler nos domestiques qui ne vinrent nullement. Il s’installa au coin du feu, resistant a l’envie de manger a la table qui etait remplie de victuailles. L’homme se dit qu’il attendrait les domestiques et qu’ils le pardonneraient de s’etre invite au chateau. Cela attendit jusqu’a onze heures mais personne ne vint. Cela decida donc de se mettre a table et de manger. Cela alla ensuite se mettre au lit, remerciant le ciel pour le bon repas et pour cette hospitalite.

En repartant, il vit un bosquet de roses et en coupa une. Instantanement, une bete horrible apparut devant lui et lui evoque qu’il est bien vilain de lui voler ses roses alors qu’il l’avait accueillit au sein d’ le chateau.

La bete lui demanda de mourir pour payer sa faute. Neanmoins, l’homme le supplia de ne pas le tuer puisqu’il avait trois filles. Le monstre accepta de lui laisser le quotidien sauve s’il lui apportait une de l’ensemble de ses filles et qu’elle meurt a sa place. Si aucune ne voulait prendre sa place, il pourrait repasser au sein des six temps Afin de mourir. L’homme accepta et la bete lui dit de partir avec un coffre qu’il pourrait remplir de ce qu’il voudrait.

Il rentra chez lui et expliqua ca a ses filles. Belle accepta de prendre l’espace de son pere et ce, malgre le fait que votre dernier ne voulait pas la laisser Realiser. Il finit par accepter et la mena a la bete. Celui-ci les laissa passer une derniere nuit ensembles. La Belle reva qu’une femme lui disait que son action ne resterait gui?re sans compensation. Notre lendemain, le pere partit. Alors qu’elle visitait le chateau, elle decouvrit une piece qui lui etait dediee et qui comprenait une bibliotheque et un clavecin. Elle pensa alors que si la bete voulait la tuer, elle n’aurait pas fera bien ca i  sa place. Elle eut raison, le apri?m aussi, la Bete vint lui proposer sa presence au diner et lui dit qu’elle pouvait lui reclamer votre qu’elle voulait, qu’elle etait J’ai seule maitresse des lieux. Bien que flattee, La Belle ne voulut pas de ce titre. L’ensemble de deux parlerent nombre et J’ai Bete lui demanda si elle le trouvait laid. Sans mentir, elle lui repondit que oui, mais que c’etait 1 homme tres gentil et qu’elle l’appreciait. Il lui devoile qu’il n’avait pas nombre d’esprit mais qu’il est gentil. Cela lui demanda ensuite si elle voulait etre sa femme. Neanmoins, la Belle refusa.

Triste, la Bete s’en alla sans gronder mais en soupirant. La Belle se sentit coupable. Chaque jour a neuf heures, la Bete revenait pour diner avec elle et chaque jour il lui posait la meme question. Chaque apri?m, ce fut la meme reponse. La Bete lui demanda votre qu’elle voulait et J’ai Belle lui devoile que sa seule abonnement bgclive le desir est d’observer le pere. Un grand miroir lui montra aussi le pere qui etait malade de chagrin.

Un apri?m, la Bete lui demanda si elle allait rester Afin de toujours avec lui. Mais elle lui evoque qu’elle aimerait nombre revoir son pere. Dans sa bonte, la Bete lui devoile qu’elle pourrait le voir pendant 8 semaines et que quand celle-ci voudrait rentrer, elle n’aurait qu’a deposer sa bague sur sa table de nuit. Mais si elle restait plus, la Bete en mourrait de chagrin. Notre Bete lui offrit une robe et elle partit par le pere. Lorsqu’elle arriva, son pere fut si heureux qu’il appela les deux s?urs pour qu’elles viennent. Toutes deux etaient mariees mais tristes et voulurent jouer un tour a Belle Afin de qu’elle est plus que 10 heures. Triste d’avoir laisse la Bete a le chagrin, Belle rentra au chateau et trouva la bete allongee sur le sol. Elle vint vers elle et lui avoua le amour i  sa place, meme si elle n’etait gui?re belle a regarder et qu’elle n’avait nullement beaucoup d’esprit.

Alors, des musiques se firent entendre et des feux d’artifices se lancerent partout. Au moment oi? Notre Belle regarda a nouveau la Bete, elle avait ete changee en un Prince qui lui expliqua avoir ete maudit via une sorciere, cachant sa beaute et lui interdisant d’utiliser le esprit. Seule un individu capable de perdre au dessus de cela pourrait briser le charme. J’ai sorciere apparut ainsi que le pere et les s?urs une Belle. Elle lui dit que le c?ur est pur mais que pourtant, celui des s?urs ne l’etait gui?re, qu’elles seraient changees en pierre tout en etant conscientes et qu’elles devraient voir son bonheur sans i?tre capable de le vivre cela, jusqu’a votre qu’elles se rendent compte de leurs erreurs.